Du Profane au Sacré : L'initiation écossaise

24,64 €

Dans la continuité de son ouvrage consacré à l’Apprenti au Rite Écossais Ancien et Accepté, l’auteur approfondit l’approche du Sacré à laquelle nous convie l’initiation au 1er degré du R.E.A.A., qui en est la porte d’entrée.

Pour la Tradition, seul le Sacré existait à l’origine de tout, avant que la création ne donne le signal de sa « profanisation », en expansion comme l’univers matériel. Le Travail dans une Loge sacralisée va permettre de poursuivre la création de l’Être humain dans le domaine, cette fois, moral et surtout spirituel.

Dans une première partie, l’auteur précise les notions de profane et de Sacré, puis montre comment la Tradition qui les contient est déclinée en diverses branches, porteuses de l’idée de création de l’Homme.

Type Ouvrage
Quantité

Du profane au Sacré : L’Initiation écossaise

Jean-Claude MONDET

 

Dans la continuité de son ouvrage consacré à l’Apprenti au Rite Écossais Ancien et Accepté, l’auteur approfondit l’approche du Sacré à laquelle nous convie l’initiation au 1er degré du R.E.A.A., qui en est la porte d’entrée.

Pour la Tradition, seul le Sacré existait à l’origine de tout, avant que la création ne donne le signal de sa « profanisation », en expansion comme l’univers matériel. Le Travail dans une Loge sacralisée va permettre de poursuivre la création de l’Être humain dans le domaine, cette fois, moral et surtout spirituel.

• Dans une première partie, l’auteur précise les notions de profane

 et de Sacré, puis montre comment la Tradition qui les contient est déclinée en diverses branches, porteuses de l’idée de création de l’Homme. Il examine comment certaines d’entre elles ont rencontré celle des constructeurs romains puis romans, pour devenir enfin la Tradition maçonnique, dont les divers rameaux contiennent chacun une part de l’héritage traditionnel.

• Dans une deuxième partie, il examine, sous cet angle, le premier degré du R.E.A.A., découlant directement du Rituel d’origine de 1804, proche de celui des « Anciens », sans toutefois en donner la lettre, supposée connue des lecteurs, mais en réfléchissant sur son contenu.

• Dans la troisième partie, des compléments sont apportés sur de nombreux points particuliers tels que le Temps, l’Alchimie, la Bible ou encore l’Amour, et bien d’autres. Le tout est traité, mais est-ce la peine de le préciser, dans un esprit d’ouverture maçonnique, hors de tout dogme et de tout esprit partisan. Les Sœurs et Frères de tous grades et de tous Rites y trouveront d’utiles éléments de réflexion, ne serait-ce que par les différences avec leurs propres pratiques.

 

Jean-Claude MONDET Instructeur, ou plutôt éveilleur, à de nombreux niveaux de son Rite, a voulu partager ses découvertes en publiant des ouvrages directement maçonniques, ou d’inspiration maçonnique sur la Tradition biblique, ou encore sur l’art roman. Il revient actuellement sur les degrés symboliques de son Rite, que l’on a jamais fini d’explorer, en les plaçant dans le cadre de la Tradition par laquelle nos précurseurs nous ont transmis de merveilleux outils de progression individuelle et collective. Jean-Claude Mondet pense que la Franc-Maçonnerie a un grand rôle à jouer pour l’avenir de l’humanité. Elle contribuera à l’amélioration des individus et par conséquent des sociétés qu’ils constituent et aussi, à ce que chacun trouve sa place dans ce monde et le sens de sa vie.

978-2-36632-192-0
3977 Produits

Fiche technique

Auteur
JC MONDET

Références spécifiques

Pages
450
ISBN
978-2-36632-192-0

Introduction .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. p. 7

Un projet… ; … développé en trois parties ; la Spiritualité ;

Quelques précisions.

Prologue : Le sens de la vie .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. p. 12

Une belle vie… En puissance ; le questionnement de l’homme ;

la Tradition ; la voie de l’éveil ; l’individu et l’humanité ;

pour en terminer avec cette réflexion.

Première partie :

Du Sacré au profane et du profane au Sacré

 

Chapitre 1 : Le profane et le Sacré.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 25

Qu’est-ce que le profane, qu’est-ce que le Sacré ?

La manifestation du Sacré ; l’espace sacré ; rassembler ce qui

est épars ; l’axe du monde ; le temps sacré ; le temps mythique ;

la « profanisation » de l’Espace et du Temps sacrés ; la Porte étroite ;

les Rites de passage ; en conclusion de ce chapitre.

 

Chapitre 2 : Les clés du Sacré : .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 50

Rituels, Symboles, Initiations

Rituels et Symboles : les rituels ; rôle du rituel ; les symboles ;

l’Ésotérique et l’exotérique.

L’Initiation : qu’est-ce que l’Initiation ; la Transmission initiatique ;

l’Initiation et la Loi sacrée ; aspect « sacrificiel. »

 

Chapitre 3 : Ordo ab chao .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 68

La Beauté du monde ; la théogonie d’hésiode ; la théorie des idées ;

la Cosmogonie de l’égypte ancienne ;

la cosmogonie biblique ; la cosmologie scientifique ;

que conclure de ces approches ? Cas des peuples indo-européens ;

la triple initiation.

 

Chapitre 4 : La Tradition, les Mythes,.. .. .. .. .. .. .. .. .. p. 85

les Initiations antiques

La Tradition : l’homme du Paléolithique ; le Déluge ;

la Tradition.

Les Mythes : la pensée mythique ; l’Atlantide ; autres exemples

de Mythes ; le tournant axial.

Les Initiations antiques : du récit à l’Initiation ; Éleusis,

centre initiatique ; le culte de Mithra ; structure de l’Ordre mithréen ;

les Secrets de l’Ordre ; le Mithraïsme, religion ou Ordre initiatique ?

 

Chapitre 5 : Le mariage des Initiations .. .. .. .. .. .. .. .. p. 109

et du Métier

Les prémices ; les Collegia romains ; en Orient ; Croisades et Templiers ;

la Tradition en Angleterre ; Anciens Devoirs (old charges) et Angleterre ;

en Écosse ; les Francs-Maçons Acceptés ; en Angleterre ; dans le reste

des îles Britanniques ; les Rituels ; exemple de la Loge de Dumfries ;

et le Compagnonnage en France ?

 

Chapitre 6 : De 1717 à 1804, et plus.. . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 132

En Angleterre : les Modernes… ; … Et les Anciens ; en conclusion

de cette partie britannique.

En France : les premières Loges écossaises ; les Maîtres Écossais ;

le discours de Ramsay ; les structures ; les Rites.

Le Rite Écossais Ancien et Accepté en France : l’arrivée ;

le Rituel symbolique de 1804 ; la suite de l’histoire ;

le Rituel de 2016.

 

 

Deuxième partie : Le sacré dans le premier degré du

rite écossais ancien et accepté

 

Chapitre 7 : Les portes solsticiales .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 156

Les deux saint-jean ; Janus, gardien du seuil ; Janus, dieu

de l’Initiation ; Janus, trois en un ; Janus et la Loge ; Janus et le Christ ;

Porte des dieux, porte des hommes ;

pour conclure sur ce sujet.

 

Chapitre 8 : Ouverture et fermeture .. .. .. .. .. .. .. .. .. p. 169

de la loge d’apprenti

Préliminaires : avant l’Ouverture ; la Reconnaissance.

L’apparition des Lumières : le Delta lumineux ; les Trois Étoiles ;

Corps, âme, Esprit ; Foi, Charité, Espérance ; autres aspects ;

les Trois Grandes Lumières ; le Centre de la Loge.

La suite des opérations : la sacralisation de l’Espace et du Temps ;

la circulation du Mot ; l’Ouverture de la Loge ; le Voile ;

la proclamation ; l’Acclamation et la devise ; les Métaux ;

la fin de l’Ouverture.

Clôture de la loge : la fin des Travaux ; la Chaîne d’Union ;

la désacralisation ; les Trois Voeux ; les trois Invocations ; la clôture ;

après la Tenue.

L’Équerre du Vénérable Maître, bijou de l’Initié :

la Loge, lieu d’unification ; l’Équerre du Vénérable.

 

Chapitre 9 : Initiation écossaise, .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 204

phase de séparation

Profanum, devant le Temple : le besoin de Sacré ; qui initier ? ;

le début de la démarche ; le Passage sous le Bandeau.

La descente en soi : le Cabinet de Réflexion ; le Dépouillement

des Métaux ; l’examen des lieux ; aspects alchimiques.

L’entrée dans la Loge : ni nu ni vêtu ; un Grand Coup ;

la Porte basse ; l’entrée dans le Monde sacré ; la Déclaration

de Principes ; la spiritualité du Rite Écossais Ancien et Accepté ;

la Coupe des Libations ;

 

Chapitre 10 : Initiation écossaise, .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 235

phase de filiation

Les trois Voyages : premier Voyage, Épreuve de l’Air ; deuxième Voyage,

Épreuve de l’Eau ; troisième Voyage, Épreuve du Feu ;

retour sur l’Amour ; la fin du Voyage.

Le Serment et le Parjure : second Serment ; la scène du Parjure.

 

Chapitre 11 : Initiation écossaise, .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 251

phase d’agrégation

La réception : la Chaîne d’Union ; troisième Serment ;

la Consécration.

La gestuelle : la position et le Signe ; la Marche ; l’Attouchement.

Le Mot sacré : le Mot ; sa Colonne ; qui désigne-t-il ? ;

que signifie-t-il ? ; sa Transmission.

Autres éléments d’instruction : Batterie et Acclamation ;

de Midi à Minuit.

La fin de la cérémonie : la Vêture et les Outils de l’Apprenti ;

le Premier Travail ; les Gants et la Rose ; la restitution

des métaux ; l’incinération du Testament philosophique ;

les Impressions d’Initiation.

 

Épilogue.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 282

De la peur à l’Espérance ; les questions éternelles ; de la peur de la mort

à la peur de la vie ; un monde déconstruit ; vivre aujourd’hui ;

une vie génératrice d’Espérance.

 

Conclusion générale.. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. p. 290

Le Chemin est le but ; Tradition et Franc-Maçonnerie ;

le rameau spirituel écossais ; le développement de la conscience.

 

Troisième partie :

 

Gros plans

Gros plan I. La Conscience humaine .................... p. 299

la conscience et l’évolution ; qu’est-ce que la conscience ? ; naissance

et évolution de la conscience ; la position de l’homme dans la nature ; quelle

évolution à venir pour l’homme ? Quelle conclusion tirer de cette réflexion ?

 

Gros plan II. Le temps ? Quel temps ? .. . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 309

Quel temps ? Le temps objectif ; le temps subjectif ; le Temps sacré ;

le sens du Temps.

 

Gros plan III. De l’amour fraternel… et des autres .... p. 317

l’Amour, force créatrice ; l’amour humain ; les différentes amours ;

Amour fraternel, Amour initiatique.

 

Gros plan IV. Naissance de la conscience humaine .... p. 324

dans la cosmogonie grecque : cosmogonies et conscience

humaine ; le jour et la nuit ; le ciel et la terre ; l’exemple d’Héraclès ;

les cinq races d’Hésiode ; conclusion.

 

Gros plan V. OEdipe et le sphinx : .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 332

la mort du roi ; la rencontre ; la triple énigme ; d’où viens-je ? ;

qui suis-je ? ; où vais-je ? ; les Noces.

 

Gros plan VI. L’Alchimie : ................................ p. 349

qu’est-ce que L’Alchimie ? ; ses origines ; l’Antiquité et l’Orient ;

le Moyen-âge ; de la Renaissance à l’époque moderne ; les fondements de

la philosophie hermétique ; concrètement ; le Mutus Liber ; pour conclure.

 

Gros plan VII. La Bible, livre de la Tradition ............ p. 361

une référence millénaire ; d’où vient-elle ; les traductions ; la Genèse ;

pourquoi une lecture de plus ?

 

Gros plan VIII. Le Noir et le Blanc .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 367

le Noir de la dualité ; le Noir, un passage obligé ; du non manifesté

au manifesté ; le Noir en l’homme ; la vie est un pavé mosaïque.

 

Gros plan IX. La Lumière que nous cherchons .. . . . . . . . p. 375

l’homme du Paléolithique ; au Néolithique ; quelques siècles avant notre

ère ; au début de l’ère chrétienne ; au XIIe siècle ; à l’époque gothique ;

où tout cela conduit-il ?

 

Gros plan X. L’évangile de Jean, d’Eau et de Feu ...... p. 384

d’où vient-il ? Le prologue ; Jean, l’Initiateur ; Mort et Renaissance ; au total.

 

Gros plan XI. La Voûte étoilée.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 391

la nuit, autrefois, ses questions… ; … Et ses réponses ;

la nuit maintenant, et ses questions ; le cercle et sa quadrature ;

La Voûte étoilée et la Loge maçonnique ; pour conclure.

 

Gros plan XII. La Quintessence, un état d’être .. . . . . . . . p. 399

- les Éléments des anciens grecs : l’apparition des quatre Éléments ;

les Éléments des philosophes ; le cinquième Élément ;

Hermès et son caducée.

- l’Hermétisme : la transition ; les Éléments chez les Alchimistes.

- autres approches de la Quintessence : bref retour à L’Alchimie ; le pain

et le vin ; la Quintessence cosmique : la revanche d’Aristote.

- puisqu’il faut conclure…

 

Gros plan XIII. La Cabbale .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 413

Introduction ; les origines ; l’Arbre de vie ; les quatre Mondes ;

avant le Commencement ; un processus général ; le Temple ;

parcourir les Mondes ; en conclusion.

 

Gros plan XIV. Le propre de l’homme.. . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 428

le propre de l’homme ; la liberté humaine ; le Désir en l’homme ;

ce quelque chose, propre à l’homme…

 

Figures.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 435

Fig.1 : l’Arbre de vie ; Fig.2: Mutus Liber, planche 4 ;

Fig.3 : le Tympan de Vézelay ; Fig.4 : les solides de Platon ;

Fig.5 : le caducée d’Hermès ; Fig.6 : l’Hexagramme et les Quatre

Éléments ; Fig.7 : le tableau de Loge au au Rite Écossais Ancien et

Accepté ; Fig.8 : l’Éclair étincelant ; Fig.9 : les Quatre Mondes ;

Fig.10 : les Voiles de Dieu. Fig.11 : Temple et Loge au Rite Écossais

Ancien et Accepté.

Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.